Energie verte : comment est-ce que cela fonctionne ?

De même que nous pouvons recueillir de l’énergie de la terre, grâce à la vapeur et l’eau chaude, il est possible de faire pareil avec la mer. On appelle ce type d’énergie, l’énergie marine. Elle est l’ensemble des énergies renouvelables qui sont extraites de la mer. Comment produire de l’énergie grâce à la mer ?

L’énergie des marées

Dans des usines marémotrices, l’électricité est produite grâce à la force des flux d’énergie des courants de la marée. L’usine fonctionne de la même manière qu’une usine hydroélectrique de basse chute. En effet:

  • Le courant de la marée en montant et en descendant, fait tourner des turbines.
  • Les turbines en mouvement font actionner un alternateur qui produit du courant électrique alternatif
  • Un transformateur va à son tour, augmenter l’intensité du courant électrique produit par l’alternateur, pour qu’il soit plus facilement conduit par les lignes à très haute tension

L’énergie des courants marins

L’énergie des courants marins provient de la production d’électricité par des hydroliennes qui fonctionnent grâce aux courants marins. Les hydroliennes fonctionnent un peu comme les éoliennes. Voici les étapes: 

  • La force des courants marins fait tourner les hélices en actionnant les pales.
  • Les mouvements de rotation des pales produisent une énergie mécanique qui est transmise à un alternateur.
  • L’alternateur produit de l’énergie électrique qui est à son tour conduite par des câbles jusqu’au rivage.

Les installations d’énergie marine

Les énergies marines proviennent des ressources naturelles de la mer et des océans. Elles découlent de la transformation des flux naturels d’énergie, des courants et des marées en électricité exploités dans différents types d’installations.

Les différents types d’installations ou de systèmes pour capturer l’énergie marine

Voici, présentés ci-dessous, les différentes installations de production d’énergie marine. 

La chaîne flottante articulée

C’est un système comportant une chaîne de longs flotteurs disposés dans le sens du vent, de façon perpendiculaire aux vagues. Le courant des vagues entraîne une oscillation de la chaîne de flotteurs qui sera exploitée aux articulations pour comprimer un fluide hydraulique.

La paroi oscillante immergée

C’est un système pivotant causé par le courant des vagues. Le courant provoque des oscillations qui actionnent des pompes pour comprimer et turbiner un fluide hydraulique.

La colonne à oscillation verticale

C’est un système flottant mis en place à la surface de la mer, qui convertit tous les mouvements horizontaux et verticaux en déplacements de masselottes (utilisé la force centrifuge pour générer un travail). L’énergie que génèrent les masselottes en mouvement sert à actionner une pompe mettant sous pression un fluide hydraulique, qui entraîne l’oscillation d’une turbine. La turbine actionne à son tour un alternateur qui génère de l’électricité.

Le capteur de pression immergé

C’est un système installé au fond de la mer, qui utilise le mouvement orbital des vagues pour mettre sous pression un fluide hydraulique. Le capteur utilisé dans ce cas est un ballon.

La colonne d’eau

C’est un système flottant en acier ou en béton qui est ouvert à la base et fermé sur le dessus. Le niveau de l’eau dans la colonne varie à cause des mouvements des vagues. Cela entraîne la compression et la décompression de l’air présent dans la partie supérieure de la colonne. Ce phénomène active une turbine bidirectionnelle pour générer de l’électricité.

Le piège à déferlement

C’est un système à franchissement qui recueille l’eau des crêtes de vagues, entraînant ainsi une compression du réservoir. L’eau piégée dans la turbine génère de l’énergie.

​​​

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.